Categories
Uncategorized

Comprendre les capitaux propres

Comprendre les capitaux propres

Cet article est publié par Phil sur le site CultureFinancière.com, le 7 juillet 2014

Aujourd’hui, je vais vous présenter une notion importante et souvent mal comprise par les investisseurs débutants pour juger de la solidité d’une entreprise : les capitaux propres.

DéfinitionA quoi ça sert ?

Définition

Pour comprendre la notion de capitaux propres, je vais vous dessiner un bilan comptable, qui traduit le patrimoine d’une entreprise à un instant donné.

ActifsPassifsBâtiments, machines, stocks, trésorerie…Capitaux propresDettes financières

La colonne de droite indique comment s’est financée l’entreprise :

avec des capitaux propres : qui regroupent l’argent apporté par les actionnaires, les bénéfices (ou les pertes) des années précédentes non distribués aux actionnaires (mis en réserve afin d’être réinvestis), et enfin le résultat comptable du dernier exercice.avec de l’argent prêté par les banques ou provenant des marchés financiers (obligations)

La colonne de gauche indique quant à elle comment a été utilisé cet argent : achats de bâtiments, de machines, de stocks, ainsi que la trésorerie disponible.

Notez enfin que l’équation suivante est toujours vérifiée dans un bilan :

Actifs = Passifs
Actifs = Capitaux propres + dettes

L’argent injecté dans l’entreprise (colonne de droite = passifs) doit se retrouver dans les actifs possédés (colonne de gauche).

A quoi ça sert ?

Nous venons de voir que les capitaux propres servent tout d’abord à financer l’entreprise.

Ils représentent également un matelas de sécurité permettant de rassurer les créanciers (ceux qui prêtent de l’argent) : plus une entreprise possède de capitaux propres par rapport à ses dettes, plus elle aura de chances de rembourser ses dettes !

Prenons un exemple pour comprendre : voici une entreprise qui possède 20 de capitaux propres, et 80 de dettes. On peut déjà dire qu’elle est pas mal endettée 

ActifsPassifs100Capitaux propres
20Dettes financières
80

Cette entreprise éprouve quelques difficultés puisque les deux années suivantes, elle réalise deux résultats négatifs (des pertes) : -10 puis -15.

Voici le bilan suite à ces résultats :

ActifsPassifs100 – 10 – 15 = 75Capitaux propres
20 – 10 – 15 = – 5Dettes financières
80

Les actifs ont diminués et les deux années de perte sont enregistrées dans les capitaux propres : ils sont désormais négatifs ! Les dettes quant à elles sont toujours là 

Il faut savoir qu’en cas de faillite, les créanciers sont remboursés en premier et ensuite s’il reste quelque chose les actionnaires.

Ce qui veut dire que si, à cet instant, on liquidait l’entreprise en vendant les actifs à leurs valeurs comptables (ce qui n’arrive jamais dans la réalité), on ne pourrait plus rembourser intégralement les créanciers.

1) Vente des actifs pour 75.
2) Remboursement des créanciers pour 75 (au lieu de 80).
3) Remboursement des actionnaires pour 0.

Inutile de dire que pour cette entreprise, il sera dorénavant difficile de trouver des financementsauprès des créanciers puisqu’elle ne pourra garantir sa solidité via les capitaux propres.

Ainsi, une entreprise doit trouver le juste milieu dans sa stratégie de financement :

avoir suffisamment de capitaux propres pour encaisser les pertes futures et garantir sa solidité auprès des créanciersfinancer le restant avec des emprunts puisqu’ils coûtent moins chers que les capitaux propres : en effet, puisque les actionnaires sont remboursés en dernier en cas de faillite, ils demandent généralement une rentabilité plus élevée que les créanciers, qui eux sont remboursés en priorité

A bientôt 

Publié par Phil 
Sur le site Culturefinanciere.com
Le 7 juillet 2014

By Junior MOISE

Hi, I’m Junior, a Software Engineer, WordPress enthusiast who loves building education products/solutions with a strong passion for online business. I recently developed a web app using WordPress that lets school, teachers create awesome website and manage their school activities in one place. I’d love to combine my passion for learning and teaching with my software development skills to continue building personalized learning useful products/solutions for people, entrepreneurs, small and medium business.